Cet article est un coup de gueule parmi d’autres, suite aux réactions qui ont suivi la prestation de Gabriel, candidat à The Voice, samedi 17 février. Le jeune homme (22 ans, originaire de Bagnolet) a osé chanter en hébreu. Sur une reprise de “J’te l’dis quand même” de Patrick Bruel, Gabriel a choqué, ému et provoqué de multiples réactions en chaîne, notamment sur les réseaux sociaux.

Partons d’un constat simple : chanter en hébreu sur une des plus grandes chaînes TV françaises pendant les heures d’audience principales est un acte d’audace qui allait forcément faire parler. Quand on sait ce que la langue hébraïque représente pour le « péquin » qui n’a pas deux sous de jugeote et se range volontiers avec les partisans de la pensée unique (par fainéantise intellectuelle ou par obsession de l’acharnement envers une cause soi-disant louable), on peut s’attendre à un déferlement de ressentis passionnés. D’un côté les antisémites bêtas qui déversent leur bile avec des commentaires typiques du genre « Il est juif, il a le totem d’immunité » (sic), de l’autre les défenseurs dudit Gabriel qui, presque sans le vouloir, alimentent la flamme antisémite qui consume les rares neurones de certains et hypnotise les simplets. C’était comme un pavé dans la marre aux polémiques ; une aubaine pour les antisémites à l’affût, qui n’avaient plus rien à se mettre sous la dent depuis un moment. Faute de goût de la part de la chaîne ? Coup médiatique ? Acte manqué? Provocation ? Ou simplement une volonté de vouloir rompre avec le « politiquement correct » et essayer quelque chose de beau et spontané ?

Seuls les Juifs défendent désormais les Juifs

Ce déchainement, sur Twitter notamment, reflète tout de même plusieurs réalités, certes pas récentes, mais toujours bien affligeantes. Alors que ceux qui prennent le parti de défendre Gabriel ont des noms majoritairement à consonance juive (sic), les pro-antijuifs sont de toutes origines apparemment, quand ils ne se cachent pas derrière des pseudos à coucher dehors. En clair, les seuls à défendre les juifs de nos jours sont… les juifs. Il y a sûrement un peu d’exagération derrière ce constat. C’est l’impression qui domine quand on jette un rapide coup d’œil aux commentaires sur Twitter. Quand il s’agit de se défouler sur un bouc-émissaire tout choisi depuis des lustres, c’est là que l’on trouve une forme d’unité dans ce monde.

Deux poids, deux mesures ?

Autre réalité : ce sont toutes les connotations juives uniquement qui sont pointées du doigt, alors que l’on passerait presque sous silence le fait qu’une certaine jeune femme voilée participant à la même émission a chanté en arabe sans créer une once de remous médiatique à ce sujet. Qui plus est, cette même jeune femme a auparavant posté des messages au caractère douteux sur son propre compte Twitter, bizarrement retirés illico (voir ici). On prétextera alors un « sorti de son contexte » pour faire taire une polémique, également montée de toute pièce. Quelques jours plus tard, cette candidate quitte l’émission sous la pression incroyable engendrée par la polémique et devient une martyre de la France « islamophobie », qui supporte les juifs et muselle les arabes.

Si l’on peut déplorer ce qui se passe en marge de ces émissions mondaines bas de gamme, on ne peut excuser les propos clairement haineux, sur fond de jalousie à peine déguisée. Alors, non, Gabriel n’a publié aucun message complotiste sur les réseaux sociaux, contrairement à d’autres. Oui, Gabriel chante en hébreu au même titre que d’autres chantent en arabe, anglais, espagnol, bambara, etc. S’il est juif, alors oui, Gabriel fait partie du peuple élu. Oui, par les temps qui courent il est risqué de chanter en hébreu quand on voit les réactions que cela produit et si vous voulez vous abstenir d’entendre cette langue qui fait saigner vos oreilles et vous énerve, changez de chaine : mettez Al-Jazeera. Pour résumer la situation actuelle : certains ont de nos jours la chance d’être nés sous une étoile à cinq branches, pendant que d’autres subissent les conséquences d’être nés sous une étoile à six branches, et ce, depuis des millénaires déjà.

Et vous, qu'en pensez-vous ?