La crise des missiles nord-coréens doit être transformée en un cri de ralliement et de prière pour les chrétiens persécutés dans ce pays, affirme l’organisation de défense des chrétiens persécutés, Release International. Fondée par feu le pasteur Wurmbrand, l’organisation anciennement nommée Voix des Martyrs fête son Jubilée cette année.

La Corée du nord a mis en scène une démonstration de sa puissance militaire avant les Jeux olympiques d’hiver. Elle a présenté son annuel défilé de troupes, de chars et de missiles le 8 février – un jour avant les Jeux Olympiques. « La Corée duNord est probablement le plus grand persécuteur des chrétiens dans le monde », affirme le Directeur de Release International, Paul Robinson. « Certains se demandent si la crise rend la vie plus difficile aux chrétiens de ce pays. Mais il est difficile d’imaginer comment les choses pourraient être pire. La Corée du Nord ne persécute pas seulement les chrétiens – elle les exécute. »

Selon des estimations fiables, on compterait environ 100.000 chrétiens en Corée du Nord. 30.000 auraient été déportés dans des camps de concentration, sous l’inculpation de conspiration contre l’État. Aucune activité chrétienne n’est tolérée. La surveillance des chrétiens en Corée du Nord n’a jamais été aussi forte que de nos jours. Le Dr Eric Foley, qui travaille avec des réfugiés nord-coréens, nous exhorte non pas à prier pour un retour au statu quo mais plutôt pour que les chrétiens de Corée du Nord puissent enfin pratiquer leur foi sans risquer la torture, l’emprisonnement et la mort.

« Nous sommes nous-mêmes en danger, mais n’oublions pas ceux qui vivent en danger permanent depuis plus de 70 ans. La communauté internationale est sous haute pression en ce moment, mais être chrétien en Corée du Nord c’est vivre au bord du gouffre. (…) Il peut être tentant de prier que Kim Jung-Un soit écarté du pouvoir. Mais s’il tombe d’autres prendront sa place et ce n’est pas la façon dont les chrétiens de Corée du Nord prient », explique Foley à la Voix des Martyrs Corée.

« Je n’ai jamais rencontré un chrétien de Corée du Nord qui ait prié pour le renversement du régime – pas une seule fois en 15 ans. Ils prient pour que Kim Jong-Un vienne à connaître le Christ. Peut-être qu’ils savent mieux que nous que ce n’est pas un changement de gouvernement qui apportera la paix, mais l’entrée du Prince de la paix dans nos cœurs à tous. Nous devons suivre leur exemple et prier, non pas pour un changement de régime, mais pour un changement dans le coeur du régime. »

Vie quotidienne en Coréen du Nord

Matt Paish (Flickr)
DPRK (North Korea)

Et vous, qu'en pensez-vous ?