Le monde francophone expérimente depuis plusieurs décennies la dictature de la pensée unique. Si à l’époque de la guerre froide, le monde capitaliste athée avait besoin des chrétiens, de la religion face au communisme, la donne a radicalement changé depuis la chute du mur de fer et l’implosion de l’URSS. Aujourd’hui, la pensée unique de gauche vise à la destruction de la foi judéo-chrétienne et toute la métaculture qui y est attachée.

Pour ce faire, la pensée unique de la gauche athée a mis en œuvre toutes les théories de communication afin de discréditer la parole chrétienne. L’émission Corpus Christi réalisée par Jérôme Prieur et Gérard Mordillat vers la fin des années 90 est un exemple typique de l’atmosphère antichrétienne qui caractérise le monde médiatique francophone. Les deux journalistes qui ont mené l’ « enquête historique », n’avaient probablement jamais lu la Bible. Les intervenants étaient des spécialistes de tendance libérale.

La couverture médiatique de la crise au Moyen-Orient est tout autant emblématique de la posture antijudéo-chrétienne de la presse francophone : les massacres et les persécutions antichrétiennes sont le plus souvent ignorés alors qu’Israël, le dernier bastion du judéo-christianisme qui a caractérisé le Moyen-Orient est présenté comme un intrus.

Sur le plan éducationnel, le gauche athée fait un travail important afin de promouvoir différents types de déviance sexuelle parmi les enfants. Sous pression des lobbies sexuels, l’Education nationale fait la promotion de la théorie du genre. La chaîne publique Arte a consacré des émissions à l’« éducation sexuelle » afin de préparer le terrain à la sexualité des enfants. Il s’agit pour cette chaîne de rendre acceptable cette sexualité, selon les vœux des tenants de la pensée unique comme Cohn-Bendit et Foucault.

Face à ce lavage de cerveau, les tentatives de rétablir la vérité sont présentés comme sectaires. Pire, les réactions antisystèmes deviennent le propre de mouvements d’extrême droite, dont l’attitude est susceptible de discréditer les efforts visant à arrêter l’envahissement de l’espace culturel par la pensée athée de la gauche. La parole, politiquement incorrecte, risque ainsi d’être l’apanage des groupuscules d’extrêmes droites qui ne font que réagir, en des termes négatifs à la propagande de la pensée unique.

Le réinvestissement de l’espace culturel par les chrétiens exige de mettre à contribution la technologie actuelle, les théories de communication afin de fournir une information crédible et fiable d’abord à la communauté chrétienne puis à la société. Cette information ne doit pas sembler biaisée ou avoir un ton propagandiste, mais apporter un éclairage susceptible de susciter l’adhésion intellectuel de la société.

Beaucoup de gens sont conscients du pouvoir de la pensée unique, mais que peuvent-ils faire d’autre que de lire cette presse bien-pensante et laisser leurs enfants suivre le modèle éducationnel de la Gauche? C’est cela que nous voudrions et que nous pouvons changer pour les personnes en demande de culture saine et d’information fiable.

Et vous, qu'en pensez-vous ?