C’est triste à dire mais tous ceux qui se proclament chrétiens ne sont pas réellement disciples de Christ. Certains suivent seulement leur propre agenda, poursuivent l’argent, la gloire… Ces faux disciples se déclinent sous diverses formes, mais la plus dangereuse d’entres elles est sûrement celle du narcissique spirituel.

Un narcissique spirituel est une personne qui utilise l’Évangile pour s’élever en abaissant les autres. S’il n’est pas démasqué, ses actions peuvent causer des dégâts dommages sur les chrétiens comme sur les non croyants. Voici 10 signes pouvant vous aider à savoir si vous avez à faire à un narcissique spirituel :

1. Il fait constamment référence à ses accomplissements personnels

Le narcissique spirituel adore s’auto promouvoir. Pour lui toute conversation est une opportunité pour montrer combien il est supérieur aux autres croyants. Il se met à faire la liste de ses victoires et accomplissements. Vous l’entendrez parler avec insistance de son dernier article, son dernier sermon, son travail dans sa propre mission ou combien de temps il a passé pour amener quelqu’un à Christ.
Les Ecritures nous disent de ne pas chercher notre propre gloire et de laisser les autres louer nos vertus (Proverbes 27:2), mais le narcissique spirituel avancera tout ce qui pourra lui attirer des éloges. Le meilleur moyen de contourner cela est de suivre l’exemple de Michée 6:8 : pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec son Dieu.

2. Il envahit les conversations

Le narcissique spirituel a soif de contrôle, et sa plus haute autorité est toujours lui-même. Le résultat est qu’il n’est pas rare pour eux d’envahir les conversations des autres. Ils le font au motif d’aider ou de corriger les autres chrétiens, mais ils ne sont pas vraiment intéressés par le dialogue à double sens. Vous noterez qu’ils injectent leurs propres opinions dans chaque situation, et sont toujours les premiers à se plaindre de ce qui vient de se passer à l’église ou avec tel ou tel chrétien. La Bible nous prévient : de telles personnes créent des divisions entre les croyants et servent leur propre ventre (Romains 16:17-18, Psaumes 36:1-4).
Il n’y a pas de bonne façon de parler avec un narcissique spirituel (Proverbes 26:4-5), la meilleur réponse qu’un chrétien puisse donner est de rester sur ses positions et de refuser d’être bafoué.

3. Il tord les Écritures

Susan B. Anthony a déclaré: « Je ne fais pas confiance aux personnes qui connaissent fort bien ce que Dieu demande d’eux, car j’ai remarqué que cela coïncide toujours avec leurs propres désirs ». De la même façon, un narcissique spirituel utilise les Écritures comme outil pour appuyer ses objectifs plutôt que ceux de Dieu. Il approche la Bible avec un esprit fermé, mémorisant seulement une poignée de versets utilent qui justifiront son comportement. Tout le reste, et particulièrement les versets en contradiction avec ses pratiques, est ignoré.
La meilleure défense face à ce type de fausse théologie est simplement la Bible :
plus nous sommes familiers avec la parole de Dieu, et plus nous sommes familiers avec Dieu Lui-même.

4. Il professe l’amour, mais ne le manifeste jamais

La meilleur façon d’identifier un narcissique spirituel est de regarder si ses paroles correspondent à ses actes. Beaucoup déclarent qu’il n’y a qu’amour et compassion dans leur coeur, mais leurs actions prouvent le contraire. Matthieu 7 nous enseigne à juger un prophète par ses fruits: « Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. » Donc, quelles sortes d’oeuvres apportent-ils? Division? Dédain? Cruauté? L’amour est plus que des paroles : l’amour ce sont des actions. C’est ce qui sépare le vrai chrétien du narcissique spirituel.

5. Il parle mais n’écoute pas

L’écoute est un puissant outil pour le chrétien. L’écoute construit la confiance, créé l’empathie, et favorise la compréhension entre les individus. Jacques 1:19 encourage les croyants à êtres prompts à écouter, lents à parler, et lents à se mettre en colère. Le narcissique spirituel est tout le contraire : il est rapide pour parler, rapide pour se mettre en colère et incapables d’écouter. Un vrai chrétien écoute les autres, même lorsqu’il n’est pas d’accord avec eux. L’écoute demande de mettre de côté son ego, ce qui n’est pas possible pour un narcissique spirituel.

6. Il vit dans une « chambre d’échos »

Dans 1 Rois 22, Josaphat, roi de Juda, et Achab, roi d’Israël, joignent leurs forces pour faire la guerre à leurs voisins. Avant leur départ, Josaphat décide de s’enquérir du conseil du Seigneur. 400 prophètes défilent devant les rois en proclamant la victoire, mais Josaphat n’est pas convaincu. Lorsque Josaphat demande s’il ne reste pas un serviteur de l’Eternel pour parler avec lui, Achab admet : « Il y a encore un homme par qui l’on pourrait consulter l’Eternel ; mais je le hais, car il ne me prophétise rien de bon, il ne prophétise que du mal : c’est Michée, fils de Jimla. » Comme Achab, le narcissique spirituel vit dans sa propre chambre d’échos. Il s’entoure d’invidus qui affirmeront toujours les mêmes choses que lui. Ne faîtes pas la même erreur. Un chrétien sage sait que la véritable réponse n’est pas toujours la plus populaire.

7. Il refuse de reconnaître ses erreurs

Personne n’aime admettre qu’il a tort. C’est une expérience qui nous enseigne l’humilité (et honnêtement, parfois c’est embarrasant), mais accepter de prendre ses responsabilités pour nos erreurs est la première marche vers une réelle maturité. Naturellement, le narcissique spirituel ne le fera pas. Même s’il est confronté à l’insupportable évidence, il continuera de prétendre que ses actions sont bonnes. Pour lui, ce n’est pas une question de bien commun : il s’agit seulement de protéger son image. L’humilité est un cadeau précieux : elle nous pousse à apprendre de nos erreurs, à reconnaître nos fautes, et à grandir pour devenir meilleur. Suivons le conseil de Phillipiens 3:13 : oublions les fautes passées et continuons d’avancer vers le but.

8. Il tire les autres vers le bas

1 Thessaloniciens 5:11 nous recommande de nous exhorter réciproquement, de nous édifier les uns les autres. Un narcissique spirituel préfère faire le contraire. Le narcissique spirituel se réjouit de pouvoir tourner en dérision les autres.
Il est prompt à critiquer les autres à cause de leurs failles. Fréquemment, il utilise des propos enflammés qui tirent les autres vers le bas. Les Écritures nous enseignent que les fruits de l’Esprit sont l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bégninité, la fidélité, la douceur, la tempérance, le contrôle de soi (Galates 5:22-23). Le disciple de Jésus devrait savoir qu’il doit construire et non détruire.

9. Il dirige par la force, non par l’exemple

Un narcissique spirituel est la pire sorte de conducteur spirituel qui soit. Il est pleins de bassesse, intransigeant, et incontrôlable. L’église qui est conduite par un tel homme a besoin de l’aide du ciel. Les grands conducteurs spirituels ont inspirés leurs adeptes par leur exemple. Ils corrigent les autres sans les humilier.  Le mentor reprend ceux qui ont besoin de croissance en pesant ses mots prudemment avant de parler. Prenez David qui, malgré ses fautes, montra de l’humilité envers les oints de l’Eternel (1 Samuel 24). Et Pierre, qui passa sa vie à témoigner de la résurrection de Christ et de la façon d’être unis par l’amour, même avec les étrangers (Actes 10). Contrairement au narcissique spirituel, un vrai serviteur de Dieu sait que son devoir est de servir et non pas d’être servi.

10. Il met automatiquement Dieu au second plan

Un expert de la Loi demanda à Jésus quel était le plus grand des commandements. Il répondit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. » Matthieu 22-37-40.
Beaucoup de chrétiens connaissent par coeur ces versets, mais la signification des paroles de Christ va beaucoup plus loin que ce que nous pensons. Jésus n’appelle pas seulement les croyants à aimer Dieu de tout leur coeur, il déclare que notre fidélité est prouvée par l’amour que nous avons pour notre prochain. C’est simple: nous ne pouvons aimer Dieu que si nous sommes désintéressés. Un narcissique spirituel met Dieu en second. Si nous négligeons les commandements de Dieu et la manière dont nous traitons les autres, la fierté fera de nous des gens spirituellement toxiques. Ne vous laissez pas éloigner du merveilleux plan de Dieu en vous laissant influencer par un narcissique spirituel.

source : Crosswalk.com

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?